Ingénieuse.chLa technique, un défi au féminin

Étudiante en Ingénierie, c’est travailler sur des projets innovants

De la conception d’un véhicule motorisé pour concourir au Shell Eco-Marathon à la modélisation d’une fraiseuse à neige, en passant par la caractérisation de nouveaux matériaux composites: découvrez les projets innovants sur lesquels j’ai travaillé à la HEIA-FR.

Par notre ambassadrice Léonie Marchand, étudiante en Génie Mécanique

De la première à la dernière année de Bachelor: à chaque semestre correspond un projet. Ces projets permettent de synthétiser, regrouper et appliquer la théorie étudiée pendant les cours suivis durant notre formation. Ces projets de semestre sont aussi l’opportunité d’apprendre de nouvelles compétences telles que la gestion de projet, le travail d’équipe, la communication ou encore la créativité, tout en nous préparant à la vie professionnelle de l’ingénieur·e. En génie mécanique à la HEIA-FR, ces projets se complètent  de semestre en semestre jusqu’au travail de Bachelor. En effet, un projet s’appuie sur les notions acquises lors du précédent afin de le compléter.

Lors de la 1ère année, l’étudiant·e gère et planifie un projet en groupe en appliquant les méthodes de conception afin de modéliser une maquette numérique d’un système mécanique.

Au 1er semestre, nous avons été mandaté·e·s pour concevoir un système de fermeture pour une machine de dosage de poudres. J’ai pris le rôle de cheffe de projet, qui implique de coordonner les différentes équipes, avoir une vision globale de tout le travail et de faire respecter les échéances. Il a été demandé d’élaborer le cahier des charges, puis évaluer plusieurs concepts pour enfin choisir et modéliser la solution finale. Une fois le concept adopté, il a fallu lui attribuer une géométrie, dimensionner les composants et déterminer les matériaux à utiliser. Une estimation de coûts a ensuite été menée. Finalement, le projet a été présenté devant un jury composé du corps professoral et du client.

A4 Léonie 2

Le projet de 2ème semestre consiste à étudier la conception et la fabrication d’un système mécanique existant, choisi par le groupe de projet: dans mon cas, une fraiseuse à neige. Nous l’avons démontée et triée par sous-systèmes puis modélisée selon les techniques de CAO 3D. J’ai aussi écrit un rapport d’étude de la chaîne « énergie-action-information », de la structure interne du système ainsi que des choix de matériaux et procédés de fabrication du piston du moteur. Pour finir, j’ai monté une vidéo de tout le processus.

A4 Léonie 3
 En 2ème année, les projets en groupe portent sur la conception lors du 3ème semestre et sur la réalisation pour le 4ème. Il est toutefois possible de participer à un projet concours qui s’étale sur l’année entière. Pour ma part, j’ai eu la chance d’intégrer la première équipe  de la HEIA-FR visant à concevoir et construire un véhicule léger, motorisé et innovant pour le concours Shell Eco-Marathon. J’ai donc eu l’opportunité de travailler sur la conception et la structure du véhicule. Malheureusement, du fait de la pandémie COVID-19, nous n’avons pas eu l’occasion de mettre en pratique notre travail et fabriquer le prototype mais il était prévu de fabriquer les pièces composites.

Concernant le projet de 4ème semestre, la filière organise un concours de robotique qui consiste à former plusieurs équipes multidisciplinaires en collaboration avec les étudiant·e·s de génie électrique qui s’opposent lors d’une course sans pitié. Le but est donc de concevoir le plus rapidement possible afin de pouvoir réaliser le robot, le tester, optimiser et gagner le concours.

Les projets de 3ème année se tournent vers l’industrie et sont individuels. Le travail de Bachelor est souvent la continuité de ces projets qui permettent une première expérience mêlant compétences de gestion, techniques, de communication, scientifiques et professionnelles.

A4 Léonie 4 C’est sur ce projet de 5ème semestre que je travaille actuellement. Vous pourrez donc suivre son avancement, tout au long de l’année, à travers nos réseaux sociaux. Il consiste à sélectionner des matériaux biosourcés, étudier les procédés afin de les fabriquer de manière optimale et pourquoi pas arriver à fabriquer une pale d’éolienne avec, tout en analysant son cycle de vie et sa recyclabilité. Cela t'intéresse? Suis-nous sur Facebook et Instagram.

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok