Ingénieuse.chLa technique, un défi au féminin

L’importance de créer des profils de femmes scientifiques sur Wikipédia

La physicienne Jess Wade se bat pour donner plus de visibilité aux femmes dans les sciences ! Mais pourquoi est-ce si important?
Trust "Tru" Katsande / Unsplash

Par notre ambassadrice Solène Cosandey, étudiante en Energie et Techniques Environnementales

Jess Wade est une physicienne à l’Imperial College London. Elle développe des matériaux plastiques semi-conducteurs – des diodes électroluminescentes à base de polymères à polymérisation circulaire. Ceux-ci peuvent par exemple capter le spectre de rayonnement lumineux non visible et laisser passer la lumière visible. Une fois fixés sur la surface de fenêtres, ils vont produire de l’énergie avec la lumière absorbée, tout en garantissant l’ensoleillement des pièces. Les fenêtres constituent donc de véritables panneaux solaires transparents. Ces matériaux peuvent aussi émettre de la lumière de différentes couleurs. Ils peuvent donc être utilisés pour produire des écrans de télévisions ou de téléphones.

Dans le cadre de ses recherches, Jess Wade collabore avec des groupes de scientifiques dans de nombreuses universités partout dans le monde. Elle constate que tous ses collègues sont des hommes. C’est bien connu, les domaines techniques sont encore largement masculins. Mais pourquoi cette disparité des genres persiste-elle? Madame Wade a analysé différentes pistes : les systèmes scolaires et l’imaginaire associé aux sciences par exemple. L’une de ses réflexions est que l’archétype de l’inventeur est un homme blanc. Il est donc possible que les jeunes femmes peinent à s’y identifier et intègrent inconsciemment qu’elles sont incapables de devenir des scientifiques.

A3 Solène 2 Nous pouvons alors nous demander pourquoi nous ne parvenons pas à dépasser ce cliché. Wade a alors constaté que les femmes sont aussi sous-représentées en matière de publications à leur sujet. Sur Wikipédia anglophone par exemple, moins de 17% des biographies sont celles de femmes. Cela s’explique historiquement car le nombre de femmes dans les sciences est réellement plus faible. Cependant, cela constitue actuellement un frein à l’évolution de ces proportions. D’abord, car cela signifie qu’un lecteur qui consulte une page technique a très peu de chances d’être redirigé vers la page d’une femme scientifique. Les articles en lien seront certainement ceux d’autres hommes, donnant ainsi l’illusion que seuls eux contribuent à l’innovation.

Ensuite, Wikipédia est une plateforme utilisée par les journalistes pour trouver de la documentation et des sujets pour leurs prochains articles, ou encore des nominations pour l’attribution de différents prix. Or si les femmes en sont presque absentes, elles n’apparaîtront pas non plus dans les autres médias. Par ailleurs, l’un des critères de notoriété édictés par Wikipédia pour justifier un profil en son sein est d’avoir été cité dans de multiples articles. On distingue donc ici une forme de cercle vicieux. Moins une scientifique est citée dans la recherche, et moins elle le sera par la suite et moins il lui sera facile de justifier sa place sur Wikipédia.

En réponse à cette problématique, Jess Wade a commencé à créer les profils Wikipédia de centaines de femmes dans la technique, et de manière générale, de scientifiques issues de minorités sous-représentées. À la suite de cela, certaines de ces femmes ont été nominées pour de prestigieux prix. Le jeu en vaut donc la chandelle !

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok