Ingénieuse.chLa technique, un défi au féminin

Parcours d'une étudiante en architecture

Le domaine de l’architecture t’intéresse ? Notre ambassadrice Julie partage son parcours de future architecte.

Par notre ambassadrice égalité Julie Perroud, étudiante en Architecture

Bonjour, je m’appelle Julie et j’ai 22 ans. Depuis petite, je suis passionnée par le dessin, c’est un moyen d’expression très fort dans lequel j’ai beaucoup de facilité. Je peux passer des heures à dessiner, à reproduire des objets, des bâtiments et mettre sur le papier ce que j’ai en tête. J’ai toujours souhaité faire de l’art mon métier.

Dessin Julie 2 Pour cela, j’ai fait toute ma scolarité obligatoire. Durant ma dernière année, je me suis préparée au concours d’entrée de la Haute école d’art et design. Je devais réaliser une dizaine de dessins différents, utilisant notamment de l’encre de chine ou de la peinture. J’ai aussi eu l’occasion de faire plusieurs stages dans des bureaux d’architecture pour voir si l’aspect technique m’intéressait plus que l’art en lui-même. C’est effectivement un domaine qui m’a énormément plu. Je me suis rendu compte que le dessin technique et le dessin d’observation me convenaient beaucoup plus.

Julie Croquis 

Je me suis alors mise à chercher un apprentissage de dessinatrice en bâtiment pour une durée de 4 ans au Centre de Formation Professionnelle Construction (CFPC). J’ai voulu le faire en dual car avoir de l’expérience professionnelle dans le milieu représente toujours un atout pour la suite. J’ai donc été engagée en tant qu’apprentie dans le service bâtiment et technique de l’Hôpital Universitaire de Genève. Je me suis aussi inscrite en maturité professionnelle technique que j'ai eu la possibilité de faire pendant mon apprentissage. C’est le diplôme qui m'a permis de rentrer à la HES⁠-⁠SO.

Tout au long de ma formation, j’ai pu améliorer ma technique de reproduction et trouver ce qui me correspondait le plus : réaliser mes dessins au stylo bille. Les croquis en architecture se font principalement au porte-mine mais je n’ai jamais aimé travailler de cette façon. Le stylo est pour moi une manière d’être sûre de mes traits, de ne faire aucune rature au risque de devoir tout recommencer. J’apprécie énormément travailler avec cet outil.

Julie Photo 3 Après 4 ans d’études, j’ai obtenu mon CFC de dessinatrice en bâtiment mais malheureusement je n’ai pas obtenu ma maturité professionnelle. En revanche, j’ai eu la possibilité de la refaire sur 2 ans avec un jour et demi de cours par semaine. J’ai trouvé un autre bureau d’architecture qui m’a engagée pour cette durée et qui a su me donner énormément de responsabilités comme me laisser réaliser seule des autorisations de construire. J’ai de cette manière eu la possibilité d’élargir mon expérience et d’approfondir mes connaissances, tout en obtenant le diplôme dont j’avais besoin pour entrer à la HES⁠-⁠SO.

Aujourd’hui, je suis en 2ème année de Bachelor en Architecture à la Haute Ecole du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA) dans le but de devenir une architecte. Je ne regrette absolument pas d’avoir choisi ce domaine où l’on retrouve une majorité d’hommes. Je vis de ma passion, j’en apprends tous les jours et c’est l’occasion de créer, de concevoir divers bâtiments, de dessiner ainsi que voir son projet évoluer du début jusqu’à la fin, à l’aide de plusieurs outils comme les maquettes que je réalise moi-même selon le projet.

Si tu souhaites en savoir plus sur mon futur métier, je t’invite à visiter nos pages Facebook et Instagram afin de suivre mon quotidien et celui des autres ingénieuses qui ont également choisi d’orienter leur carrière vers une filière technique.

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok