Ingénieuse.chLa technique, un défi au féminin

Rencontre avec les filles du Yakaton 2018 à Sion

Au début de l’été, une centaine de filles et de garçons âgés entre 12 et 15 ans ont eu l’occasion de participer au Yakaton 2018 qui s’est déroulé dans les hautes écoles du domaine Ingénierie et Architecture de Genève, Fribourg, Sion et Yverdon-les-Bains. Le Yakaton est un atelier d’été sur une semaine qui permet aux jeunes de réaliser un défi scientifique inédit sur une thématique commune. Cette première édition du Yakaton portait sur le thème Equilibres-Déséquilibres. Les participant-e-s ont été encadré-e-s par les étudiant-e-s, les professeur-e-s ainsi que des assistant-e-s diplômé-e-s. Notre ambassadrice Alison Dayer de la HEI Valais-Wallis était parmi eux et elles.

A Sion, la proportion de filles et de garçons qui participaient à cette aventure estivale était proche des 50%.Chacune des équipes inscrites, avec leur goût de la découverte, a su répondre à l'un des quatre défis thématiques élaborés par des étudiant-e-s. En discutant avec les jeunes filles au sujet de leurs motivations à être les actrices de ces défis, la plupart mentionnent leur grand intérêt pour la technique tandis que d’autres avouent aussi avoir simplement envie de s’occuper durant leurs vacances. Trois d’entre elles ont répondu à la question « Pourquoi s’être inscrite à cette session technique ? » en expliquant « qu’un atelier pratique comme celui-ci est génial, puisqu’on peut inventer et décider totalement ce que l’on fait, ce que l’on mettra dans notre projet. Et les assistants de l’école sont juste là pour nous aider et faire les calculs. » Cette liberté d’idée séduit énormément les jeunes présent-e-s durant cette semaine du Yakaton. L’une d’entre elles ajoute : « Les thèmes proposés sont attirants, surtout la physique avec le système de balancier, mais un peu moins l’électronique. ». Puis, d’autres sont contentes d’avoir du matériel à disposition, matériel qu’elles ne pourraient pas avoir chez elles. La découverte du domaine des sciences et de la technique a été possible ici grâce à la collaboration avec les écoles régionales. La bonne nouvelle pour celles et ceux qui n’ont pas pu participer au Yakaton : la découverte de la physique ou de l’électronique peut également se faire sur internet et à la maison et elle est ouverte aux filles comme aux garçons de tout âge. Chaque jeune de cette planète est rempli-e d’idées pour être ingénieux/ingénieuse : il suffit de se donner les moyens de les réaliser !

Yakaton18 - Sion. Photo :    

La science permet de connaitre et de comprendre tout ce qui régit la vie autour de nous. Et puisque l’inventeur de la feuille phosphorescente n’avait que 10 ans, pourquoi ne pas s’intéresser aux métiers scientifiques dès son plus jeune âge ?  Ils sont ouverts à tous, filles comme garçons !

Ici la vidéo des projets techniques en préparation à la HES de Sion : 

Facebook HES-SO Valais-Wallis - Yakaton 18

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
ok