Ingénieuse.chLa technique, un défi au féminin

A la rencontre d’étudiantes en ingénierie

Qui de mieux placées que de jeunes étudiantes et ingénieures pour nous parler de leurs passions et de leurs projets en ingénierie ?

Par notre ambassadrice Gwendoline Erard, ingénieure en Microtechniques diplômée de la HE-ARC

Elles ont entre 21 et 28 ans et sont étudiantes dans des filières techniques à la HE-ARC ou fraîchement diplômées d’un bachelor en ingénierie. Partons à leur rencontre et découvrons les projets qu'elles ont réalisés pendant leurs études.

Emi a 26 ans et elle est étudiante en Conception de produit centré utilisateur. Ce qui lui plaît le plus dans sa formation ? De ne pas être limitée à un seul domaine et d’avoir un large choix de possibles.

Ci-dessous, une photo d’un projet réalisé lors de ses études et qui lui tient à cœur : une maquette de nacelle de montgolfière !

Gwendoline Nacelle 

Mathilde a 21 ans et est étudiante en Microtechniques, orientation Microtechnologies et Électronique. Ce qui la passionne en ingénierie ? La diversité des problèmes qu’on lui demande de résoudre ! Elle aime les casse-têtes !

En dessous se trouve la photo d’un de ses projets : une structure réalisée grâce à un laser à impulsions ultra-courtes et qui sera utilisée pour fabriquer des canaux microfluidiques.

Gwendo structure laser

Marie-Linh, 28 ans et déjà diplômée d’une licence en France, est maintenant également en possession d’un diplôme de la HE-ARC où elle a suivi des études en Microtechnologies et Électronique.

Ce qu’elle aime dans son métier, ce sont les projets intéressants et variés sur lesquelles elle a la chance de travailler. Ils impliquent des appareils de caractérisation (MEB, confocal, profilomètre…) pour ses analyses, un contact direct avec la production ainsi que du développement en interne de divers appareils de caractérisation customisés. Le rêve non ?! Lors de sa formation, elle a pu manipuler un microscope électronique et a ainsi observé de la poudre de nickel.

Gwendo poudre nickel

Alissa a 26 ans et est étudiante en Industrial Design Engineering, Conception Ergonomique et Design. L’ingénierie la captive pour plusieurs raisons: la polyvalence du métier, la possibilité de travailler dans des domaines très variés, ainsi que la rencontre avec des personnes passionnées, ce qui engendre de riches échanges.

Dans le cadre de ses études, elle est partie avec quelques personnes de sa classe à l'Université de Technologies Belfort-Montbéliard. Une expérience géniale qui lui a permis de tisser des liens forts avec ces camarades qui sont depuis devenus des amis et avec lesquels elle est toujours en contact. Elle a également conçu, designé et fabriqué la maquette d’une lunch box auto-chauffante.

Gwendo rencontre

Quatre expériences très différentes qui reflètent bien la diversité proposée par l’ingénierie! C’est d’ailleurs cela aussi qui me séduit dans ce domaine. J'apprécie, comme Mathilde, les problèmes à résoudre, surtout s’il y a un peu de challenge, sinon, ce ne serait pas amusant.

En ce qui me concerne, j’ai obtenu mon bachelor en Microtechnologies et Électronique à la HE-ARC et je poursuis maintenant mes études par un master en Materials and Manufacturing Engineering, au Danemark.
Si vous avez envie d’en apprendre plus sur mon quotidien en tant qu’étudiante en ingénierie, suivez ingenieuse.ch sur Facebook et Instagram!

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok